Finlande


Recommandation du Conseil de la Société des Nations
sur les îles d'Aland

Date : 25 juin 1921
[Les îles d'Aland, alors considérées comme la clé de la Baltique, ont été annexées par la Russie en même temps que la Finlande, à l'issue de la guerre avec la Suède en 1808-1809 qui devait entrainer la chute du roi Gustave IV Adolphe (voir la fiche Suède). Durant la guerre de Crimée, les fortifications de l'île ont été détruites par une escadre franco-anglaise, et le tsar a accepté la démilitarisation de l'archipel par la convention du 30 mars 1856. A la suite de l'indépendance de la Finlande le 6 décembre 1917, la Suède revendique l'archipel, arguant de sa situation géographique et du fait que les habitants parlent le suédois. Le rapport du comité des juristes, du 5 septembre 1920, sur l'affaire des îles d'Aland reconnaît l'impuissance du droit à trancher le conflit et applique à la Finlande la théorie des situations de fait échappant au droit (RCADI, 1926, IV, p. 431). L'éventualité d'un référendum d'autodétermination écartée, le Conseil de la SDN reconnaît la souveraineté de la Finlande et recommande une large autonomie et une démilitarisation de l'archipel. C'est ainsi que les îles d'Aland se sont prononcées séparément, en 1994,  sur l'adhésion à l'Union européenne.]

© - 2008 - Pour toute information complémentaire, pour signaler une erreur ou correspondre avec nous,
adressez-nous un message électronique.

Jean-Pierre Maury