Irlande


Déclaration d'indépendance.
21 janvier 1919

    Le 24 avril 1916, lundi de Pâques, les nationalistes irlandais déclenchent une insurrection à Dublin, vite réprimée. Mais, lors des élections du 28 décembre 1918 au Parlement de Westminster, quelques semaines à peine après la fin de la Grande Guerre, le Sinn Féin, le parti républicain, remporte 73 des 105 sièges dévolus à l'Irlande. 28 de ces députés se réunissent alors le 21 janvier 1919 pour former le premier Parlement irlandais, le Dáil Éireann. Ils proclament immédiatement l'indépendance, et ils forment un gouvernement provisoire présidé par Eamon de Valera, alors prisonnier en Angleterre. C'est le début de la guerre d'indépendance.
    Le gouvernement britannique de Lloyd George fait approuver la loi du 23 décembre 1920, qui accorde l'autonomie d'une part aux 6 comtés du Nord et d'autre part aux 26 comtés du Sud de l'île. Mais les concessions sont insuffisantes pour les nationalistes irlandais. Cependant, des négociations s'engagent qui aboutissent au traité du 6 décembre 1921.

Nous, représentants élus du Peuple Irlandais, réunis en Assemblée Nationale :

Attendu que le Peuple Irlandais est de droit un peuple libre ;

Attendu qu'il n'a jamais cessé pendant sept cents ans de répudier l'usurpation étrangère et qu'il l'a maintes fois repoussée par les armes ;

Attendu que le gouvernement anglais, en ce pays, est fondé aujourd'hui, comme toujours par le passé, sur la force et la fraude et qu'il se soutient par l'occupation militaire en dépit de la volonté déclarée du peuple ;

Attendu que la République Irlandaise a été proclamée à Dublin, le lundi de Pâques 1916, au nom du Peuple Irlandais par l'armée républicaine irlandaise ;

Attendu que le Peuple Irlandais a la ferme volonté de recouvrer et de maintenir intacte son indépendance absolue afin d'avancer le bien commun de ses citoyens, de rétablir la justice, de pourvoir à la défense du pays, d'assurer tant la paix intérieure que l'amitié de toutes les autres nations, et qu'il entend créer une constitution nationale ayant pour base la volonté du peuple avec droits égaux et opportunités égales pour tous les citoyens ;

Attendu qu'au début d'une nouvelle ère dans l'histoire, les électeurs ont saisi, dans les élections générales de décembre 1918, la première occasion de déclarer par une majorité écrasante leur inébranlable fidélité à la République Irlandaise ;

Nous ratifions, au nom de la Nation Irlandaise, l'établissement de la République d'Irlande et nous nous engageons, nous et nos concitoyens, à rendre cette déclaration efficace par tous les moyens en notre pouvoir ;

Nous décrétons que les représentants élus du Peuple Irlandais sont seuls compétents pour faire des lois susceptibles d'obliger le Peuple Irlandais et que l'Assemble Nationale Irlandaise est la seule à laquelle le peuple doive l'obéissance ;

Nous déclarons solennellement que le Gouvernement de l'Irlande par une puissance étrangère est une atteinte à notre droit national que nous ne tolérerons jamais et nous sommons la garnison anglaise d'évacuer notre pays ;

Nous demandons que notre indépendance nationale soit reconnue et appuyée par toutes les nations libres du monde et nous affirmons que cette indépendance est dorénavant une condition préalable et essentielle de la paix internationale.

Au nom du Peuple Irlandais, nous mettons humblement notre avenir entre les mains du Tout Puissant qui donna à nos pères leur courage et leur inébranlable fermeté à travers les longs siècles d'une implacable tyrannie et, forts du bon droit de la cause qu'ils nous ont transmise, nous appelons la bénédiction divine sur cette dernière étape de la lutte que nous nous sommes engagés à mener jusqu'à la liberté.


Pour obtenir davantage d'informations sur le pays et sur le texte ci-dessus,
voir la fiche Irlande.
©-2006 - Pour toute information complémentaire, pour signaler une erreur, pour correspondre avec nous,
adressez-nous un message électronique.

[ Haut de la page ]
Jean-Pierre Maury