Jordanie



Accords Sykes-Picot.
Déclaration Balfour.
Mandat britannique sur la Palestine et mémorandum relatif à son application en Transjordanie.
Constitution du 16 avril 1928.
Traité d'alliance entre Sa Majesté pour le Royaume-Uni et Son Altesse l'Émir de Transjordanie, 22 mars 1946 (reconnaissance de l'indépendance).


10 juin 1916. Soulèvement des Arabes sous la conduite du Chérif Hussein, à l'instigation des Anglais qui ont promis la création d'un royaume arabe.

25 avril 1920 - La conférence de San Rémo, en application des accords Sykes-Picot, partage la Syrie entre la France et la Grande-Bretagne, celle-ci obtenant un mandat sur la Palestine (voir la carte), où un foyer national juif doit être constitué.

2 mars 1921. Abdallah, second fils du Chérif Hussein, parvient à Amman  avec es troupes et s'y installe. 

1er avril 1921. Abdallah est reconnu émir de Transjordanie par les Britanniques (Winston Churchill et Lawrence). La Palestine du mandat est divisée en deux parties, et la colonisation juive est interdite à l'est du Jourdain.

25 mai 1923. Traité avec la Grande-Bretagne. Autonomie interne. 

16 avril 1928. Loi fondamentale de l'émirat. Un Conseil législatif est en partie élu. 

22 mars 1946. Traité d'amitié avec la Grande-Bretagne reconnaissant l'indépendance de la Transjordanie.

25 mai 1946. Déclaration d'indépendance. La Transjordanie devient le Royaume Hachémite de Jordanie. 

1er février 1947. Constitution. 

14 mai 1948. Fin du mandat britannique sur la Palestine. La Jordanie prend possession de la partie arabe. 

24 avril 1950. Annexion de la Cisjordanie.

20 juillet 1951. Assassinat du roi Abdallah.

5 juin 1967. Guerre de Six-Jours. Perte de la Cisjordanie et de Jérusalem.

26 octobre 1994. Traité de paix avec Israël.

7 février 1999. Décès du roi Hussein. Son fils aîné, Abdallah II lui succède.


Portail du Roi

Site du roi Hussein.

Parlement.

Sénat.

Chambre des députés.


Jean-Pierre Maury