Union de l'Europe occidentale


Réunion extraordinaire du Conseil des Ministres de l'UEO avec des Etats de l'Europe centrale

Déclaration sur le Haut-Karabakh

Bonn, 19 Juin 1992

     
    Les Ministres expriment leur profonde inquiétude quant à la persistance des combats au Haut-Karabakh. Ils invitent de nouveau instamment les parties en conflit à établir immédiatement un cessez-le-feu efficace et à prendre des mesures supplémentaires, y compris le retrait des territoires occupés. Toute action contre l'intégrité territoriale d'un Etat visant à parvenir à des objectifs politiques par la force, en contradiction avec les principes de la CSCE, est inadmissible. Les Ministres soutiennent vivement le processus de paix lancé au Conseil des Ministres de la CSCE tenu à Helsinki le 24 mars 1992. Ils apprécient l'initiative de tenir deux réunions préliminaires à Rome. Ils regrettent que pour diverses raisons, dont l'absence de l'une des conditions nécessaires à la conférence de paix de Minsk. Les efforts en cours doivent maintenant s'intensifier pour ouvrir la voie à la convocation de la conférence de Minsk comme prévu le 23 juin 1992. Toutes les parties concernées sont instamment invitées à poursuivre ce processus afin de mettre un terme aux effusions de sang au Haut-Karabakh et de parvenir à une solution politique équitable et durable.

Revenir à l'index UEO
Revenir à l'index défense
Revenir à l'index Europe
©-2002 - Pour toute information complémentaire, pour signaler une erreur, pour correspondre avec nous,
adressez-nous un message électronique.

[ Haut de la page ]
Jean-Pierre Maury