Pérou


    L'ordre constitutionnel péruvien, marqué durant son premier siècle par plusieurs caudillos, a été fréquemment perturbé par les guerres civiles ou étrangères, par des coups d'État militaires et plus récemment par des guérillas qui ont fait l'objet d'une violente répression.
    Reconnaissant 12 Constitutions, dont plusieurs ont été abrogées ou suspendues, avant d'être remises en vigueur (notamment celle de 1860 et celle de 1933), le portail Internet du Congrès (le 2/01/2022) affiche 8 autres textes, provisoires ou appliqués sur une partie seulement du territoire national.

    La Constitution de 1993 a fait l'objet de 27 lois de révision et sa révision générale paraît être à l'ordre du jour en 2022.


Autres documents

Règlement provisoire du 12 février 1821.
Acte d'indépendance.
Protectorat de San Martin (1821-1822).
Dictature de Bolivar.
Confédération entre le Pérou et la Bolivie (1836-1839).
Constitution de la République du Pérou-Méridional (17 mars 1836).
Constitution de la République du Pérou-Septentrional (13 août 1836).
Constitution du 29 mars 1933.

Constitution de 1993 (texte initial).

Les constitutions du Pérou (Congreso).
Les présidents du Pérou (Wikipédia) : une liste de 99 chefs d'État (au 1/1/2022), dont une cinquantaine de militaires.

Histoire

XIIIe — XVIe siècle. Empire des Incas ou Tahuantinsuyu.

1531. Pizarro entame la conquête du Pérou.
16 novembre 1532. Capture de l'Inca Atahualpa par les Espagnols.

18 janvier 1535. Fondation de la Ciudad de Los Reyes par Pizarro. La ville reprendra le nom original qui vient du quechua.

1542. Création de la vice-royauté de Nouvelle-Castille, puis du Pérou.

1572. L'exécution du dernier Inca, Tupac Amaru, met fin à la résistance. Mais de très nombreuses rébellions contestent la domination espagnole jusqu'aux guerres d'indépendance des années 1810.

15 février 1812. Constitution de l'État de Quito

15 juillet 1821. Signature de la déclaration d'indépendance à Lima (Los Reyes). Proclamation officielle le 28 juillet par San Martin.

1822. Départ de San Martin. Bolivar annexe la province de Guyaquil à la Colombie.

9 décembre 1824. Victoire de Sucre à Ayacucho. Capitulation de l'armée royaliste et du dernier vice-roi espagnol.

1826. Bolivar donne une Constitution au Pérou, mais les Péruviens chassent l'armée colombienne.

1828-1829. Guerre entre le Pérou et la Colombie.

9 mai 1837. Proclamation de la Confédération Pérou-Bolivie. Santa Cruz est désigné Protecteur suprême. Le Chili et l'Argentine déclarent la guerre au nouvel État.

1841-1842. Après la dissolution de la Confédération, le président du Pérou, Gamarra, tente d'occuper la Bolivie.

1858-1860. Conflit frontalier entre le Pérou et l'Équateur.

14 avril 1864. La flotte espagnole s'empare des îles Chincha pour obtenir le remboursement de la dette péruvienne. Guerre avec l'Espagne.

14 février 1879. Invasion chilienne de la Bolivie puis du Chili. La défaite provoque une guerre civile.

14 août 1879. Traité de paix et d'amitié entre le Pérou et l'Espagne.

20 octobre 1883. Traité d'Ancon. Privant la Bolivie de tout accès à la mer, le Chili s'empare aussi de la province péruvienne de Tarapaca, et occupe Tacna et Arica pour 10 ans. En fait, le conflit sera réglé par le président Hoover en 1929 : le Chili garde Arica et restitue une partie du département de Tacna. Le conflit n'est définitivement réglé qu'en 1999.

23 octobre 1883. Rétablissement de la Constitution de 1860.

18 janvier 1920. Constitution de 1920, qui subit pas moins de 10 révisions en 10 ans.

mars 1922. Traité Salomón-Lozano. La Colombie obtient l'accès au rio Putumayo et à l'Amazone.

1932. Guerre avec la Colombie, le traité contesté par le Pérou est confirmé. Statu quo sur la frontière.

9 avril 1933. Nouvelle Constitution.

1940 - 1941. Nouvelle guerre avec l'Équateur. Les frontières établies par le protocole de Rio  (29 janvier 1942) sont contestées par l'Équateur, qui dénonce l'accord en 1983.

3 octobre 1968. Cour d'État de militaires révolutionnaires (Général Velasco Alvarado), qui renversent le président Belaúnde Terry.

1978. Convocation d'un Congrès constituant qui porte à sa présidence le vieux dirigeant anti-impérialiste, Víctor Raúl Haya de la Torre. Nouvelle Constitution. Belaúnde Terry est réélu à la présidence de la République.

1980. Début de la guérilla du Sentier Lumineux qui refuse le retour au régime constitutionnel.

janvier 1981. Guerre de la Paquisha dont l'Équateur conteste le tracé.

29 décembre 1993. Nouvelle Constitution. Président Fujimori.

janvier-février 1995. Nouveau conflit frontalier avec l'Équateur : la vallée de la Cenepa est reconnue péruvienne.

1920-1921. Quatre présidents en 6 mois.


Liens

Présidence.

Gouvernement.

Parlement.

Cour constitutionnelle.