Mongolie


    A la suite de la révolution chinoise de 1911, les princes mongols, déclarant qu'ils devaient allégeance à la dynastie déchue, mais non au gouvernement chinois, proclament l'indépendance (18/30 novembre 1911) sous la direction du huitième Bogdo Gegen. Le chef de la hiérarchie bouddhiste, le Grand Lama Bogdo Jebtsundamba  Khutuktu ou Bogd Javzandamba khutagt est proclamé Grand Khan, le 29 décembre 1911, et le restera jusqu'à son décès le 20 mai 1924.
    Le traité de Kiakhta avec la Russie et la Chine (25 mai/7 juin 1915) reconnaît l'autonomie de la Mongolie dite extérieure, tandis que la Mongolie intérieure reste sous la souveraineté chinoise. Le pays reste protégé par la Russie jusqu'à la Révolution d'Octobre. L'invasion chinoise, en octobre 1919, et la défaite de l'armée mongole entraînent la suppression de l'autonomie par décret du 22 novembre 1919.
    Le khan est rétabli par les troupes russes blanches du baron Ungern en février 1921. Mais l'intervention de l'Armée rouge permet l'installation au pouvoir du petit parti du peuple mongol, conduit par Sükhbataar ou Soukhe Bator, et le 11 juillet 1921 l'indépendance est à nouveau proclamée. Après la mort du khan, la République populaire mongole est proclamée le 26 novembre 1924. L'indépendance de la Mongolie n'est reconnue par la Chine qu'en 1946 et le pays admis à l'ONU en 1961.
    Les premières élections libres ont lieu en juillet 1990. Une nouvelle Constitution — la quatrième — a été adoptée le 13 janvier 1992 sur proposition du Baga Khoural, une assemblée de 53 membres élus au sein du Grand Khoural, le Parlement mongol. Elle est entrée en vigueur le 12 février 1992.
Un amendement est adopté en 2001. Un nouvel et important amendement touchant 19 articles est adopté le 14 novembre 2019.


Autres documents

Constitution de 1960.
Constitution de 1992, texte initial.

Histoire

1206. Gengis Khan est reconnu Khan de tous les Mongols.
1260. Kubilai Khan, petit-fils de Gengis Khan devient empereur de Chine.
1688. Conquête mandchoue.
23 août 1727. Traité de Kiakhta  fixant la frontière entre la Russie et l'empire Qing
1911. Première proclamation de l'indépendance
25 mai/7 juin 1915. Traité de Kiakhta avec la Russie et la Chine : l'autonomie de la Mongolie est reconnue.
1919, par mandat présidentiel du 22 novembre, la Chine dénonce le traité, en application de la clause rebus sic stantibus, et soumet la Mongolie.
31 mars 1921. Nouvelle proclamation de l'indépendance.
11 juillet 1921. Révolution dirigée par Soukhé Bator. Abolition du régime féodal. Régime socialiste.
26 novembre 1924. Première Constitution mongole.
30 juin 1940. Constitution de la République populaire.
20 octobre 1945. Référendum sur l'indépendance, qui est reconnue par la Chine le 5 janvier 1946.
6 juillet 1960. Nouvelle Constitution de la République populaire mongole.
28 octobre 1961. La Mongolie est admise à l'ONU.
1990. Premières élections pluripartisanes.
1992. Quatrième Constitution. Élection du premier président de la République, Punsalmaagiin Ochirbat.
30 juin 1996. Le parti d'opposition Union démocratique remporte les élections et met fin au régime communiste.


Liens

Présidence.

Gouvernement

Parlement

Cour suprême

Cour constitutionnelle.

Agence de presse mongole