Chili



Autres documents

Déclaration d'indépendance, 1818.
Constitution de 1833, version de 1893.

Les 10 lois constitutionnelles du Chili (en espagnol)


Dépendances

île de Pâques - Rapa Nui.
Archipel Juan Fernandez (îles Robinson Crusoë, Santa Clara et Alejandro Selkirk).
Antarctique chilien (différend territorial).

Histoire

1520. Magellan franchit le détroit qui porte ensuite son nom.
1541. À la suite de la victoire de Pedro de Valdivia sur les Mapuches, formation de la capitainerie générale de Nouvelle-Estrémadure, désignée comme Chili en 1789. Mais les Mapuches ne perdront leur indépendance qu'à la fin du XIXe siècle.
18 septembre 1810. Formation d'une Junte nationale.
4 juillet 1811. Un premier Congrès national est réuni.
2 octobre 1814. Bataille de Roncagua. Reconquête du Chili par les troupes espagnoles du Pérou.
12 février 1817. Victoire de l'armée des Andes, commandée par le Libertador argentin San Martin. Bernardo O'Higgins devient directeur suprême de l'État jusqu'en 1823.
1er janvier 1818. Déclaration d'indépendance.
8 août 1818. Constitution provisoire.
4 mars 1819. Attribution de la citoyenneté chilienne à tous les habitants du pays, y compris les Indiens.
23 octobre 1822. Première Constitution.
28 janvier 1823. Démission de O'Higgins.
25 mai 1833. Constitution qui régit le pays pendant 90 ans. Régime présidentiel.
1836-1839. Première guerre du Pacifique opposant le Chili à la Bolivie et au Pérou.
21 septembre 1843. Le Chili prend possession du détroit de Magellan.
1861-1883. Occupation de l'Araucanie. Défaite des Mapuches.
1879-1884. Guerre du Pacifique. Le Chili annexe trois provinces péruviennes.Traité d'Ancon, le 20 octobre 1883. La Bolivie perd tout accès à la mer.
1891. Conflit entre le président Balmaceda soutenu par l'armée et le Congrès soutenu par la marine. Le président vaincu se suicide. L'amiral Montt établit une pratique parlementaire, avec quelques réformes mineures de la Constitution de 1833.
11 septembre 1924. Formation d'une junte militaire.
18 septembre 1925. Promulgation d'une nouvelle Constitution, censée mettre fin à l'instabilité politique.
3 novembre 1970. Salvador Allende, candidat de de l'unité populaire devient président de la République
11 septembre 1973. Formation d'une junte militaire dirigée par Augusto Pinochet.
11 septembre 1980. Référendum. Approbation d'une nouvelle Constitution. Pinochet président pour 8 ans.
5 octobre 1988. Référendum pour permettre à Pinochet de rester au pouvoir. Le "non" l'emporte.
14 décembre 1989. Patricio Aylwin, démocrate-chrétien, est élu à la Présidence. Processus de démocratisation.
25 octobre 2020. Référendum. Décision de former une Assemblée constituante pour rédiger une nouvelle Constitution.


Liens

Présidence.

Gouvernement.

Chambre des députés.

Sénat.

Pouvoir judiciaire.

Cour constitutionnelle.