Bolivie


    La Bolivie a été régie par 19 constitutions, dont la vie fut généralement éphémère et qui furent peu respectées, souvent interrompues ou suspendues par des coups d'État.

    La Constitution du 7 février 2009 énonce 88 droits garantis (Elle est la 2e au monde dans ce domaine), sur les 117 recensés. Elle provoque une controverse relative à la nature de l'État. Evo Morales considère que la fondation de l'État plurinational est un État de type nouveau, qui rompt avec le modèle républicain traditionnel ; l'ancien président Carlos Mesa, au contraire, pense que la Constitution de 2009 constitue un amendement et une amélioration du modèle républicain, et doit concilier les nouveaux droits collectifs avec les droits individuels de l'homme. 

    Les différentes guerres qui ont opposé la Bolivie à ses voisins ont réduit son territoire de 2.363.769 km2, à 1.098.581, et notamment la guerre du Pacifique l'a privée de tout accès à la mer.

Autres documents

Déclaration d'indépendance.
Constitution du 19 novembre 1826.
Confédération Pérou-Bolivie, 1836-1839.
x

Histoire

20 octobre 1541. Fondation de Nuestra Señora de La Paz, par le capitaine Alonzo de Mendoza.
4 septembre 1559. Création de l'Audience et chancellerie royale de La Plata, province de Charcas au Pérou.
1776. L'Audience royale de La Plata de los Charcas est incorporée à la vice-royauté du Rio de La Plata.
1809. Soulèvements de Chuquisaca, puis de La Paz qui marquent le début des guerres d'indépendance.
13 juillet 1810. Le vice-roi du Pérou annexe le Charcas
6 août 1825. Proclamation de l'indépendance.
1826. Première Constitution proposée par Bolivar.
1829. Santa Cruz devient président. Constitution du 14 août 1831.
1836-1839. Confédération avec le Pérou. Guerre avec le Chili.
1879-1884. Guerre du Pacifique avec le Chili. La Bolivie perd tout accès à l'océan.
28 octobre 1880. Constitution qui régit formellement la Bolivie jusqu'en 1938.
1899-1903. Guerre de l'Acre avec le Brésil.
1932-1935. Guerre du Chaco avec le Paraguay.
9 avril 1952. Mouvement révolutionnaire. Paz Estenssoro devient président. Suffrage universel.
4 novembre 1964. Coup d'État du général Barrientos.
1966-1967. Guérilla et mort de Che Guevara.
22 janvier 2006. Morales devient président. Fondation de l'État plurinational de Bolivie. Constitution du 7 février 2009.
10 novembre 2019. A la suite de l'élection contestée du 24 octobre, Morales doit démissionner, mais son parti revient au pouvoir avec l'élection de Luis Arce, le 18 octobre 2020.


Liens

Présidence.

Chambre des députés.

Sénat.

Cour constitutionnelle.

Gaceta oficial.